Trottinette Magazine, vues sur les choses de la trottinette et d'autres encore.

SOMMAIRE du site
(Les rubriques avec la mention H.T ne traitent pas de la trottinette.)

Blog Trottinette
la trottinette urbaine et flâneuse...
Oupatipo
Ouvroir de Patinettisme Potentiel
où la trottinette est chaman...
Regards
vues et point-de-vue. H.T

 

Find your passion, do it, trust it, follow it, because you love it. That's that. Simple.
Steve Olson, skate legend and artist 

lundi 28 mars 2016

Crate scooters ( cageots trottinettes ) revival, les trotts les plus ludiques du monde

2015, Crate scooters revival, par Skate Crate

 

Mais avant ce fut ainsi...

Ah, les cageots trottinettes ( en anglais, Crate Scooters )... Vous avez pu découvrir dans un récent article une photo datant de 1910, où déjà ces bricolages de trottinettes à partir d'un cageot existaient. Un phénomène typiquement américain, le Do It Yourself, on ne se prend pas la tête, on a une idée, on essaye, on se lance et c'est parti...

Ca a duré au moins une cinquantaine d'année les cageots trottinettes ; preuve que l'idée était bonne et facile à réaliser. Leur présence sur les rues et trottoirs a duré jusque dans les années 1960; c'est peut-être bien le skateboard qui a entraîné leur disparition ?

Je le disais dans l'article sur 1910, avec un cageot d'oranges en général, une planche et deux essieux de patins à roulettes vous faisiez une trottinette ! Et un marteau et quelques clous pour assembler le tout. Et on obtenait certainement l'un des véhicules les plus fun qui soient.

Quoi de plus stimulant que de fabriquer soi-même avec des moyens aussi rudimentaires et des pièces aussi communes un objet qui vous permettait de vous ballader, de faire la course entre copains ; si ça cassait, et ça devait casser tout le temps, et bien ça se réparait aussi facilement que ça avait été construit.

 

Cageots trottinettes, vers le début des années 1900

 

Cageot trottinette ( crate scooters ), années 1950

 

Cageots trottinettes ( crate scooters ) à Chicago, en 1956

 

Puis, des années 1960 aux années 2000... plus rien !

 

Puis apparut Skate Crate.

C'est en 2014, que Dave Bergthold concrétise une idée qui avait germé en 2004, lors de l'enterrement de la vie de garçon de son frère, où les participants avaient été invités à créer leur propre moyen de transport ; quelques années plus tard, Dave Bergthold cherchant un projet dans lequel il pourrait impliquer sa famille, notamment son fils, eut l'idée de retourner aux source du skateboard, autrement dit : le crate scooter.

Dave Bergthold est dans l'industrie du skateboard depuis 1985, année où alors âgé de 20 ans, il décida de fonder l'entreprise Blockhead et de fabriquer et commercialiser des skateboards ( lire la très intéressante interview en juin 2015 de Dave Bergthold sur skately.com : Dave Bergthold Blockhead Interview ; et la non moins intéressante histoire de Blockhead Skateboards sur le site officiel de la marque.

Et une entreprise qui connut des hauts, qui avait sa team de riders, et des bas, d'autres activités pour Dave Bergthold, la renaissance de Blockhead Skateboards, la naissance de Skate Crate.

Revenons donc à Skate Crate ; Dave Bergthold fabriqua quelques prototypes, sur les mêmes bases que les originaux - cageots, planches, roues en métals de patins à roulettes - et finalement le projet fut concrétisé en 2014, après une campagne de financement Kickstarter qui permit de collecter plus de 20.000 dollars US.

L'entreprise Skate Crate était née, basée à Oceanside, en Californie (USA).

 

Prototypes des Skate Crate

 

Les trottinettes de Skate Crate sont inspirées des crate scooters originaux, revisités ; la base est en quelque sorte un longboard, mais plus épais et plus rigide que les skateboard, pour résister aux contraintes de torsion lorsque le pilote exerce un effort sur le guidon ; le bois utilisé pour la caisse (qui peut d'ailleurs servir de coffre pour votre sac à dos ou autres accessoires) et le skateboard est du contreplaqué de bouleau, bois offrant de bonnes qualités mécaniques ; les essieux de skateboard sont de la marque d'équipements de skateboards Tracker, qui existe depuis 1975 ; les roues de skateboard sont des Blockhead E-Z Rollers de 57mm de diamètre, les prix de 199 dollars US pour un modèle à assembler soi-même à 250 dollars selon le modèle monté.

Outre l'originalité des Skate Crate, leur côté old school, la possibilité de personnaliser largement par peintures et accessoires, la caisse de ces trottinettes est un moyen de se faire un véhicule rétro ou surréaliste ou design ou dadaïste ou. . .

 

Skate Crate à décorer selon inspiration
skate crate
Source Skate Crate

 

Sidewalk Screamer Skate Crate
skate crate
Source Skate Crate

 

Le skateboarder professionnel et artiste Jason Adams ( pour en savoir sur Jason Adams lire une interview de 2013 sur le magazine Steez ) a participé à la promotion du projet Skate Crate ; il a entre autre décoré des Skate Crate et a été filmé à Oceanside avec d'autres participants. Les photos et la vidéo ci-dessous, permet d'admirer ces réalisations et de constater la tonicité et le plaisir de piloter les Skate Crate, à mon sens les trottinettes les plus ludiques du monde.

 

Skate Crate à Oceanside (Californie) avec Jason Adams

 

Skate Crate à Oceanside (Californie) avec Jason Adams (au centre)

 


Source youtube

 

Sources et liens :

Organic Scoot' ; Trottinette Magazine

mercredi 23 mars 2016

Trottinettes cargo NIMBLE : le transport chic

trottinettes cargo NIMBLE
Trottinettes cargo NIMBLE, le transport chic made in USA

 

Nimble Scooters est une entreprise américaine, établie à Tuston, Californie, qui commercialise des trottinettes cargo dont le design, et l'assemblage sont faits aux Etats-Unis, ainsi que la fabrication de certains de ses composants ( Le cadre est fabriqué en Chine, et le reste aux Etats-Unis ).

Il s'agit des trottinettes-cargo Nimble Classic.

Ce sont des trottinettes-cargo, un type de trottinettes peu courantes, dont vous avez déjà pu découvrir certains modèles sur notre site : trottinettes de marchandises

Les trottinettes cargos Nimble ( "nimble" signifie "agile" en français ) ont la particularité d'avoir un style très proche des trottinettes urbaines/freestyle classiques, mais adaptées au transport de charges ; ce qui en fait des trottinettes de transport de marchandises à la fois peu encombrantes et au design éloigné du style industriel ; autrement dit, elles peuvent convenir à un usage personnel sans avoir l'air de sortir d'un chantier ou d'un entrepôt.

On peut même dire qu'elles sont franchement élégantes et sont dans l'idée des vélos-cargos modernes utilisés par les messagers cyclistes, les particuliers qui transportent régulièrement des charges dépassant les capacités d'un cycle courant, ou tout simplement pour transporter les courses ou le matériel pour aller camper.

Le modèle actuellement commercialisé est la trottinette-cargo Nimble Classic ; une discrète et élégante trottinette de transport au style de trottinette freestyle, avec un bac à l'avant d'une capacité de 68 litres ; la charge totale que peut supporter cette trottinette (pilote compris) est de 158,7 kilos, ce qui est assez conséquent pour permettre véritablement le transport d'une vraie charge et pas seulement un sachet de légume. En somme, une vraie trottinette-cargo sous une allure de trottinette urbaine.

La trottinette-cargo Nimble Classic a un cadre en aluminium T6, le bac est en polyéthylène compatible alimentaire, les roues d'un diamètre de 15,2cm sont en élastomère pour usage industriel (support de lourdes charges et longue durabilité), son poids à vide est de 13 kilos. Ces trottinette sont proposées en plusieurs couleurs, aux tons qui là encore sont tout à fait adaptés à un usage tant professionnel que personnel. Le prix de la trottinette Nimble Classic est de 299 dollars US, hors frais de livraison.

Bac en polyéthylène fabriqué à Chino, Californie (USA) par Spin Products incorporation.

Roues en élastomère fabriquées à Jonesboro, Arkansas (USA) par Colson Caster corporation.

Plateforme en contreplaqué de bouleau type skateboard, fabriquée à Garden Grove, Californie (USA) par Commercial Custom Seating & Upholstery Incorporation.

Cadre en aluminium T6 fabriqué en Chine, par le fabricant des cadres de cycles Raleigh et Alprace.

trottinette cargo NIMBLE Classic
trottinette NIMBLE Classic

 

trottinette cargo NIMBLE Classic avec chargement
trottinette NIMBLE Classic avec chargement

 

trottinette cargo NIMBLE Classic en situation
trottinette NIMBLE Classic en situation

 

caractéristiques de la trottinette cargo NIMBLE Classic
caractéristiques de la trottinette NIMBLE Classic

 

Nimble Scooters a un autre modèle de trottinette de transport en cours de développement : la trottinette Nimble Urban.

La trottinette Nimble Urban a un design très proche des trottinettes urbaines à roues de 20 cm de diamètre. C'est une sorte de trottinette urbaine rallongée, avec un porte-colis à l'avant. On pourrait dire, si ce n'est son encombrement pliée, qu'elle pourrait remplacer une trottinette urbaine ; en fait, si on n'a pas à transporter fréquemment sa trottinette urbaine en position pliée, la Nimble Urban peut être une alternative à la trottinette urbaine classique.

Cette élégante trottinette de marchandise est une trottinette urbaine avec un large porte-bagages, qui peut servir à tout faire, et même simplement être utilisée pour les déplacements urbains avec la possibilité à tout moment de transporter un encombrant, courses, sac de sport, valise etc...

Elle devrait être commercialisée prochainement ; son poids est de 7 kilos, ses roues ont 20 centimètres de diamètre, le guidon est réglable en hauteur, et elle peut même être équipée d'un porte-bagages avant de type cycle, pour y adapter les sacoches de vélos. Son prix devrait être d'environ 299 dollars US.

trottinette NIMBLE Urban
trottinette NIMBLE Urban

 

trottinette NIMBLE Urban avec chargement
trottinette NIMBLE Urban avec chargement

 


trottinette NIMBLE Urban pliée

 


Source youtube

 

Liens :

 

A retenir : pour ceux qui n'ont pas besoin d'utiliser la fonction de pliage de leur trottinette, les trottinettes cargo NIMBLE peuvent être une alternative efficiente à la trottinette urbaine classique, notamment la trottinette NIMBLE Urban.

 

Organic Scoot' ; Trottinette Magazine

vendredi 18 mars 2016

Course de trottinettes à Sydney, en 1956

La photo que nous présentons ci-dessous a été prise au moment du départ d'une course de trottinettes entre gamins, au Paddy Market de Sydney, en Australie, en 1956.

C'est sur le site artblart.com que nous avons remarqué cette photo.

Quelques mots sur le site Art Blart. C'est un site remarquable et passionnant ; il est tenu par Marcus Bunyan qui se présente lui-même comme un Australien créateur d'images, chercheur, conservateur et écrivain. Il écrit Art Blart qui rend compte des expositions à Melbourne, en Australie, et des expositions de photographies du monde entier. La pratique artistique de Marcus enquête sur les frontières entre l'identité, l'espace et l'environnement. Il a été formé en tant que photographe en noir et blanc classique, mais depuis 2004 a principalement utilisé des images trouvées et achetées pour pratiquer son art. Il est fasciné par les paradoxes de la vie contemporaine: la fracturation du plan de l'image, l'éthique et la morale de l'homme, les choix que font les êtres humains pour leur environnement.

L'article de Art Blartfigure cette photo traite d'une exposition de photographies et installations qui a eu lieu en 2014 à Madrid, au Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia, et intitulée " Playgrounds. Reinventing the square " ( que je traduirais par "Terrains de jeux. Réinventer la place" , la place entendue comme espace public), exposition qui se proposait d'analyser la socialisation, le potentiel transgressif et politique du jeu quand il apparaît lié à l'espace public. Un article passionnant, en anglais et qui vaut la peine de faire l'effort de la traduction.

La photo ci-dessous, d'une course d'enfants en trottinettes, avait donc sa place dans cette exposition, la rue ayant longtemps été un espace de jeu, courses en tout genre, jeux de ballons, etc... ce qu'elle a cessé d'être quand l'espace de loisir est devenu un espace marchand avec l'apparition des centres commerciaux notamment, la professionnalisation des pratiques ludiques et leur déroulement dans des enceintes à cet effet.

La course ci-dessous, a eu lieu le 19 août 1956, au Paddy Market de Sydney, en Australie. Le Paddy Market (dont vous pouvez voir une photo contemporaine sous la photo de la course de trottinettes - on reconnaît l'endroit) est un marché spécialisé dans les fruits, les légumes, les poissons, les vêtements et les cadeaux. Il est établi à cet endroit depuis 1834 et l'origine de son nom (Paddy) est inconnue.

Nous avons pu identifier deux des trottinettes figurant sur cette photo.

En regardant la photo, la deuxième trottinette en partant de la gauche (le modèle le plus récent des deux), et la dernière trottinette, celle tout à droite sont des trottinettes anglaises MOBO, une marque qui a produit des jouets de 1947 à 1972. Vous pouvez voir ces trottinettes très en détail, et en apprendre plus sur cette marque en lisant notre article Trottinettes anglaises MOBO.

course de trottinettes à Sydney, en Australie, en 1956
Source Art Blat

 

le Paddy Market, à Sydney en Australie
Le Paddy Market de Sydney, de nos jours.

 

Organic Scoot' ; Trottinette Magazine

samedi 12 mars 2016

Course de cageots trottinettes ...

 

Aux Etats-Unis l'esprit d'entreprendre, le bricolage et l'esprit de compétition ont donné naissance à un type de trottinettes qu'on ne trouve nulle part ailleurs, populaires notamment des années 1930 à 1950, simples, sans doute pas très robustes mais faciles à construire par tout un chacun en quelques minutes et pour presque rien, appelées là-bas : crate scooters ( cageots trottinettes ).

En effet, l'un des principaux éléments de ces trottinettes est un cageot (crate en anglais), souvent d'oranges, qu'on pouvait trouver partout sans doute pour rien ; cageot fixé sur une planche (sans doute là encore trouvable pour rien ) sous laquelle avaient été fixés (parfois simplement cloués voir 2ème photo) deux essieux de patins à roulettes, et on avait la trottinette la moins chère du monde, rigolotte, et qui permettait des courses endiablées des gamins de l'époque. Si un élément cassait, il suffisait d'aller chez l'épicier du coin pour avoir un nouveau cageot et c'était reparti.

Et bien la photo ci-dessous, une scène ayant lieu à New York en 1910 démontre que ce type de cageot trottinette est véritablement ancien ; on peut même supposer que ça date d'avant 1910.
On remarquera que la plupart des sujets de sexe masculin ont une chemise blanche, les plus âgés une cravate ou un noeud papillon, et que quasiment tout le monde porte un couvre-chef : chapeau ou casquette !

c'est en 1863 que l'américain James Plimpton invente les patins à roulettes à quatre roulettes, qu'on dirige en s'inclinant du côté où on veut virer ; ce sont ces essieux à roulettes qui sont utilisés sur les crate scooters ; les roues sont en métal !

New York 1910
Embed from Getty Images
course de cageots trottinettes -crate scooters- a New York en 1910
Source Getty images ; how we used to play

 

image trottinette
Source republicofyoublog.com

 

Un cageot d'orange, typique de ceux utilisés pour fabriquer un cageot trottinette
crate

 

Organic Scoot' ; Trottinette Magazine

mercredi 9 mars 2016

Trottinette Urbaine GLOBBER My Too 18.0

 

image trottinette Globber My Too 18.0
Source : Globber My Too 18.0 sur ozflip.com

La trottinette urbaine Globber My Too 18.0 que nous présentons ici intriguera au premier abord ceux qui consultent régulièrement Trottinette Magazine ou qui tout simplement s'intéressent à la trottinette urbaine.

Leur première réaction sera de se dire, " mais, c'est une trottinette Kleefer ", ce qui est vrai ; mais ce n'est pas tout à fait une Kleefer.

Disons-le d'emblée, la trottinette Globber My Too 18.0 est une trottinette Kleefer, d'ailleurs c'est marqué dessus ! D'ailleurs, toute la base - plateforme et système de pliage est identique aux trottinettex Kleefer Pure 180, donc une plateforme classique, mais un système de pliage assisté ingénieux, qui ne nécessite pas d'intervention manuelle - est Kleefer. Mais alors ? et bien c'est une trottinette Kleefer et à la fois différente.

La trottinette Globber My Too 18.0 est en effet équipée d'une colonne de direction classique, autrement dit un tube droit, dans lequel coulisse un autre tube permettant un réglage de la hauteur à 3 positions. C'est une colonne moderne, c'est à dire d'un diamiètre assez conséquent, de belle allure, très loin des colonnes de direction des premières trottinettes urbaines qui - bien que fiables -avaient encore un côté jouet amélioré (je pense par exemple à ma trottinette Jd Bug MS 185 F).

En second lieu, la trottinette Globber My Too 18.0 est équipée d'un élégant guidon demi-relevé, relativement large (48cm) avec de jolies poignées ; la fixation du guidon en tête de la colonne de direction se fait par deux vis serrant une sorte de demi-tête de potence, simple et très élégant et qui permet d'ajuster la position du dit guidon.

Et bien, cette colonne de direction et ce guidon donnent un look très différent à ce qui à la base est une trottinette Kleefer.

image trottinette Globber My Too 18.0
Source : Globber My Too 18.0 sur ozflip.com

Revenons sur ce guidon, d'allure très "cycle" ; un cycle, c'est une machine qui à l'origine était chère, puis qui est passé à la production en grande série et est devenu un moyen de transport populaire, avant d'en venir à notre époque où la bicyclette a gagné ses lettres de noblesse : maintenant véhicule bobo, urbain cool, jeune branché, écolo, sans oublier le fait que cette machine a en son temps été appréciée par les membres du clergé. Bref c'est un véhicule " in " sans plus rien de ringard ; c'est digne, c'est moderne, si vous roulez à vélo vous n'avez rien d'un farfelu ou d'un ringard aux poches vides.

Et bien c'est le génie de la Globber My Too 18.0 d'avoir adopté ce type de guidon demi-relevé et large propre aux cycles et qui justement lui donne un air "cycle" ; regardez les photos que nous proposons dans cet article ; avec ce guidon, cette Globber My Too 18.0 a un air de ces vélos minimalistes, sans freins, sans accessoires ajoutés, qu'on voit maintenant couramment dans les villes, souvent à pignon fixe.

Bref, une trottinette classe et contemporaine. A mon sens, cette colonne de direction et ce guidon s'harmonisent très bien avec la plateforme et donnent à la Globber My Too 18.0 une allure très homogène et fluide.

Au fait, pourquoi cette trottinette s'appelle-t-elle Globber My Too 18.0 ? Ma réponse n'a peut-être rien à voir avec les raisons des concepteurs, mais la voici : n'ayant pas trouvé de réponse satisfaisante dans les dictionnaires classiques, j'ai consulté l'urbandictionnary en ligne ; les informations trouvées me semblent pertinentes à défaut peut-être d'être les bonnes.

  • Globber : personne faisant partie d'un groupe plus large, qui occupe la majorité d'un trottoir, se déplace généralement à un rythme lent, engagé dans une conversation futile. Faisons fi de l'ironie à but comique, on retiendra qu'il s'agit de quelqu'un qui se déplace à vitesse modérée, et socialise avec son entourage ; or c'est bien ce que permet la trottinette, véhicule à la vitesse modérée, dont le pilote en position debout peut aisément socialiser avec son environnement.
  • Too : quelqu'un d'affectueux et sincère qu'on veut à tout prix garder dans ses relations ; en français on dirait il/elle est "trop", dans le sens de "super".
  • 18.0 : les roues de 18 centimètres de diamètre.
  • En résumé : une trottinette pour socialiser, à laquelle on s'attache sans réserve.

On ne m'en voudra pas de faire une comparaison audacieuse : certains lecteurs de Trottinette Magazine s'intéressent peut-être à la peinture. Il existe un tableau de Johannes Vermeer, intitulé Vue de Delft. Marcel Proust, dans A La Recherche du Temps Perdu qualifie ce tableau de "plus beau tableau du monde", notamment en raison de la présence d'un tout petit pan de mur jaune, coup de génie du peintre qui élève au sublime ce qui est une représentation de paysage urbain.

Et bien, ce guidon demi-relevé de la trottinette Globber My Too 18.0 me semble l'équivalent de ce petit pan de mur jaune, un détail de génie qui lié à ses autres caractéristiques élève cette trottinette urbaine Globber My Too 18.0 au rang de ce qui est à mon sens la plus belle trottinette urbaine de série du monde.

Caractéristiques techniques :

  • trottinette de marque française, par Kleefer ;
  • plateau en aluminium ;
  • poids à vide 6 kilos ;
  • guidon réglable sur 3 hauteurs ;
  • roues de diamètre 18 cm, roulements Abec 7 ;
  • frein arrière (garde-boue) ;
  • prix moyen 179 euros.

note : il existe un modèle trottinette Globber My Too 18.0 BR équipé d'un frein avant ET arrière.

image trottinette Globber My Too 18.0
Source : Globber My Too 18.0 sur ozflip.com

 

Organic Scoot' ; Trottinette Magazine

lundi 7 mars 2016

Remorque EcoReco Cargo pour trottinettes urbaines

 

image remorque ecoreco cargo pour trottinettes urbaines

 

L'entreprise EcoReco est une entreprise américaine, basée à Campbell, en Californie dans la Silicon Valley.

EcoReco commercialise des trottinettes électriques, les trottinettes M3 et M5 (identiques aux trottinette commercialiées sous la marque egret) et des accessoires pour ces trottinettes, dont celui qui nous intéresse utilisable également avec trottinette urbaine à propulsion humaine : une remorque!

Cet article traite donc de la remorque commercialisé par EcoReco, à savoir une remorque conçue pour les trottinettes urbaines, la remorque EcoReco Cargo (en bas de la page du lien) (voir photo ci-dessous et suite du texte) ; à notre connaissance, c'est la seule remorque pour trottinettes urbaines actuellement commercialisée.

 

La remorque EcoReco Cargo attelée
remorque ecoreco pour trottinettes urbaines
Source : EcoReco

 

La remorque EcoReco Cargo dépliée
remorque ecoreco cargo pour trottinettes urbaines, dépliée
Source : EcoReco

 

La remorque EcoReco Cargo pliée
remorque ecoreco cargo pour trottinettes urbaines, pliée
Source : EcoReco

 

La remorque EcoReco Cargo est constituée d'une partie remorque proprement dite, en aluminium 6061, qui supporte un sac-valise en nylon destiné à recevoir le chargement.

Ce sac-valise est de dimension moyenne, 74,5 x 50,2 x 32,5 cm.

La charge maximum supportée est de 30 kilos.

La partie remorque proprement dite se plie en quelque seconde sans aucun démontage ; une fois repliée, l'ensemble est à peine plus encombrant que le sac-valise.

L'accrochage de la remorque à la trottinette se fait au niveau de l'axe de la roue arrière, comme pour de nombreuses remorques pour vélos.

Le poids à vide est de 5 kilos. Le prix de l'ensemble est de 395 dollars US (environ 358 euros au cours du jour).

Sans préjuger de la qualité de ce matériel ni de sa commodité en traction, la remorque EcoReco Cargo pour trottinettes urbaines est une solution élégante ; et pourquoi pas pour faire du trottinette-camping sans avoir à transporter dans un sac à dos le matériel et les effets et accessoires personnels.

Ci-dessous, une vidéo de la mise en oeuvre de la remorque EcoReco Cargo pour trottinettes urbaines.

Remorque EcoReco Cargo : dépliage, parcours, repliage

Source : youtube

 

Vue de la page d'accueil du site EcoReco
image page accueil site ecoreco.com
Source : EcoReco

 

Organic Scoot' ; Trottinette Magazine

dimanche 6 mars 2016

Ingo Bike à Chicago, en 1978

image ingo bike
Source Bike back in time : Bicycles in Chicago

 

La scène de la photo ci-dessus, un homme (Buddy Farnan) en tenue de ville roulant en Ingo Bike, se situe à Chicago ( ville des frères Preyscott et Phillip Huyssen, inventeurs de la dite trottinette Ingo Bike) ; elle a été prise en 1978.

Le pilote de cet Ingo Bike est Buddy Farnan, entrepreneur et collectionneur de bicyclettes anciennes. La "trottinette" Ingo Bike qu'il pilote sur cette photo a été inventée en 1934 et produite jusqu'en 1937 ; son originalité et sa spécifité ne l'ont pas empêché de rencontrer un véritable succès.

Singulière personne que Buddy Farnan ; natif de Buffalo dans l'Etat de New York (USA), il a commencé des études en communication, avant de se tourner vers l'éducation puis réalisant que ce n'était pas là sa vocation, est devenu magicien, acteur, chanteur, homme de spectacle.

Président et directeur général d'une compagnie exploitant un parc à thème à Buffalo ; spectacles télé ; réorganise un parc à thème en parc intégral (industries, commerces, résidences...) à Atlanta ; propriétaire d'une station radio ; agence publicitaire ; employé par une entreprise de décoration de centres commerciaux à Salisbury (Caroline du nord)...

Ah, j'allais oublier, encore une petite chose : Buddy Farnan trouvait à Chicago en 1978, quand a été prise cette photo, pour avoir été embauché par une entreprise de l'Illinois pour redresser un parc d'attractions en difficultés. C'est vers le milieu des années 1970 qu'il a acheté la première bicyclette ancienne, de sa collection qui en compte maintenant une centaine.

Cette photo est parue sur le site du Chicago Tribune, dans un article intitulé Bike back in time : Bicycles in Chicago, qui présente en photos quelques pratiques de la bicyclette à travers le temps.

Les infos sur Buddy Farnan figurent dans un article du Salisbury post, sur cette page : Buddy Farnan knows bicycles; his antiques on display at Rockwell Museum

Liens ici sur Trottinette Magazine :

 

Organic Scoot' ; Trottinette Magazine

jeudi 3 mars 2016

Photo historique : Phillip Huyssen, l'Ingo Bike et Oscar Baur

Où l'on découvre qui sont les deux personnages sur la photo et d'autre réponses !

Nous avons publié un article il y a quatre ans, quelques mots sur une photo - que nous reproduisons ci-dessous, la Photo 1, qui présentait un homme en Ingo Bike, qui semblait un voyageur, à la Brasserie Terre Haute Brewering Company à Terre Haute dans l'Indiana (USA) ; il tenait un verre de bière dans une main, qui lui avait été servi par l'homme qui se tenait à ses côtés, un membre du personnel de la brasserie manifestement.

[ Suite du texte après la photo ci-dessous...]

Photo 1
Phillip Huyssen, inventeur de la trottinette Ingo Bike et Oscar Baur, propriétaire et président de la brasserie Terre Haute Brewing Company, lors du passage de Phillip Huyssen dans l'Etat de l'Indiana au cours de son voyage en Ingo Bike de Chicago à Miami en avril 1935

Nous en avions conclu qu'il s'agissait peut-être d'une photo publicitaire, encore que la présence du voyageur en Ingo Bike restait inexpliquée, même si cette trottinette connaissait un réel succès à l'époque, les années 1930.

Cette interrogation me trottait dans la tête, et ces derniers jours : Eurêka, en me posant les bonnes questions et en faisant les recherches complémentaires ad-hoc sont venues les réponses : qui est l'homme en Ingo Bike, pourquoi il était là et qui est l'homme à ses côtés ; et par déduction, pourquoi la photo a été prise.

La photo figure sur le site Indiana Historical Society où sont présentées de nombreuses photos de l'Etat d'Indiana (USA) autrefois. Diverses informations accompagnent chaque photos ; la date indiquée pour la photo ci-dessous est 1952, ce qui déjà dans mon article publié il y a quatre ans me semblait curieux, la production de la trottinette Ingo Bike ayant cessé en 1937 (et le modèle sur la photo étant un modèle 1935) pour cause de transformation de l'usine qui la produisait en usine d'armement vu la guerre qui appochait. Mais en consultant plusieurs autres photos il apparaissait que les voitures qui y figuraient étaient des voitures des années 1930, alors que la date indiquée pour ces photos étaient également 1952. Ce qui confirmait que cette date de l'année 1952 était peut-être plutôt celle de constitution d'archives historiques de l'Indiana mais pas la date des photos elles-même.

D'autre part, pourquoi sur une photo qui en plus semblait de l'ordre de la publicité faire figurer un personnage et sa machine qui ne se produisait plus depuis longtemps ; quel était le sens de cette présence conjointe de l'Ingo Bike et d'une marque de bière?

Parfois les réponses les plus simples sont les justes ;
et si la photo avait été prise simplement parce que l'homme en trottinette Ingo Bike passait par là !

La réponse aurait pu rester sans réponse, mais me reportant à mon article sur la trottinette Ingo Bike, y figurait une image d'une brochure publiciaire de cette marque, mentionnant le voyage entrepris en avril 1935 par Phillip Huyssen en Ingo Bike (l'un des deux frères inventeurs de l'Ingo Bike) ; ce voyage l'avait conduit de Chicago à Miami, soit 550 kilomètres, en 12 jours ; ce voyage avait été médiatisé, puisque Phillip Huyssen avait été reçu à son arrivée à Miami par le maire de la ville.

Le tracé du parcours de Phillip Huyssen figurait sur la brochure publicitaire (Photo 2), mais en effet juste sous forme de tracé, sans mention ni croquis des lieux traversés...

Pourquoi ne pas tenter la chose ; je reportais ce tracé mis à l'échelle sur une carte des USA et il correspondait bien à un trajet de Chicago à Miami (voir Photos 2 et 3 ci-après).
On voit aussi que ce tracé passait par l'État d'Indiana ; la ville de Terre Haute, où est située la brasserie du même nom est en Indiana, près de la bordure ouest de l'État, à peu près à hauteur d'Indianapolis ; là encore, sur le report du tracé que j'ai effectué (voir Photo 3) on constate que celui-ci correspond.

[ Suite du texte après la photo ci-dessous...]

Photo 2
Le trajet de Phillip Huyssen, de Chicago à Miami

 

Photo 3
Le trajet de Phillip Huyssen, de Chicago à Miami, sur la carte des USA

La photo prend alors plus de sens ; en avril 1935, Phillip Huyssen, inventeur de l'Ingo Bike effectue un voyage de Chicago à Miami sur cette trottinette, passe par l'État de l'Indiana, ce qui est la route logique pour rejoindre Miami, et vraisemblablement passe par Terre Haute où est installée la brasserie Terre Haute Brewing Company, la plus grande brasserie de l'Indiana à l'époque, dont une des bières, commercialisée sous le nom de "Champagne Velvet" est considérée à l'époque comme une des meilleures bières des États-Unis, et est celle qui est présentée sur notre fameuse photo (Photo 1) ; en regardant plus attentivement celle-ci on remarque que la plateforme de la trottinette est recouverte sinon de boue en tout cas d'une bonne couche de poussière, de même que le pied des bottes lacées de son pilote, ce qui nous laisse penser que la photo a été prise au moment même où celui-ci passait par Terre Haute.

Pouvait-on confirmer plus sûrement qu'il s'agit de Phillip Huyssen ? Pour ce faire, je me reportais encore à mon article antérieur sur l'Ingo Bike où figure une photo de novembre 1934 où on peut voir les deux frères Huyssen avec leur invention, Phillip Huyssen tenant le guidon de celle-ci. Je faisais un grossissement de sa tête (ci-après, Photo 5) et le comparais avec un gros plan du visage du voyageur (Photo 4 ci-après) de notre photo. La ressemblance est nette, et se confirme pleinement si on observe le contour de l'oreille de notre voyageur avec la tête en gros plan dont il est avéré qu'il s'agit de Phillip Huyssen.

[ Suite du texte après les photos ci-dessous...]

Photo 4
Phillip Huyssen et Oscar Baur en gros plan

 

Photo 5
visage de Phillip Huyssen en gros plan

 

Il restait, pour achever de reconstituer le cadre historique de cette photo à identifier l'homme qui présente la bouteille de bière sur celle-ci. On le voit sur d'autres photos de la Terre Haute Brewing Company sur le site Images Indiana History parmi les dirigeants de l'entreprise (voir par exemple ci-après Photo 6, il s'agit de l'homme à droite devant la porte) ; s'agirait-il du propriétaire et président de la Terre Haute Brewing Company en cette année 1935 justement, Oscar Baur ?
Finalement, nous trouvions sur la page facebook Terre Haute Brewing Company/Champagne Velvet une photo d'Oscar Baur (voir Photo 7), et donc la confirmation qu'il s'agissait bien de lui.

[ Suite du texte après les photos ci-dessous...]

Photo 6
Les dirigeants de la brasserie Terre Haute Brewing Company ; Oscar Baur le président, à droite

Photo 7
Oscar Baur, président de la Terre Haute Brewing Company jusqu'en 1952.


Source : page facebook Terre Haute Brewing Company/Champagne Velvet

La boucle était bouclée, les personnages de la photo identifiés, les circonstances éclaircies :

en avril 1935, Phillip Huyssen au cours de son voyage en Ingo Bike de Chicago à Miami passait par Terre Haute où est située la brasserie Terre Haute Brewing Company ; le jour de son passage il était reçu par le propriétaire et président lui-même, Oscar Baur et une photo était prise, vraisemblablement pour un journal local, Phillip Huyssen ayant certainement médiatisé son voyage, et les deux hommes profitant de l'occasion pour se faire de la publicité réciproquement.

Nous ne saurons pas si les deux hommes avaient convenu par avance cette photo, où si c'est au moment du passage à Terre Haute de Phillip Huyssen que l'idée est venue.

En tous les cas, une photo historique pour la trottinette ; Phillip Huyssen, un des inventeurs de la trottinette Ingo Bike, saisi sur le vif en 1935 lors de son long voyage de Chicago à Miami.

Liens :

 

Organic Scoot' ; Trottinette Magazine